Nous préparons avec ardeur l’édition 2014 à Lisbonne

Fondation
3 novembre 2013
Partager

L’année 2013 a été une année qui a démontré l’aptitude de « Partager le Savoir » à poursuivre et même étendre sa mission malgré de grandes difficultés.

« Partager le Savoir 8 » était initialement prévu au Caire, car l’Egypte (et ceci demeure vrai) est le pays clé du monde Arabe et de la zone MENA.  malheureusement la situation politique rendait cette réunion impossible et nous nous sommes donc tournés vers le Maroc, notre plus ancien partenaire sur la rive Sud de la Méditerranée. Ce n’est donc qu’au mois d’avril que nous avons pu annoncer une conférence pour la fi n mai ! A cette date tardive, certains des orateurs prévus étaient déjà pris par d’autres engagements, d’autres ont pu les remplacer.

La qualité des débats, et les recommandations adoptées montrent que le « cru 2013 » de PLS est parmi les meilleurs, dominé aussi bien par l’examen des conséquences des révolutions arabes que par l’émergence de l’Afrique comme un continent qui s’affirme en tant que marché en émergence, et non plus seulement comme simple fournisseur de matières premières. L’électrification, clé du développement économique, se heurte à des obstacles aussi bien dus au manque de collaborations entre pays voisins, qu’à l’absence d’un marché financier qui n’existe qu’au Maroc et en Afrique du Sud. Un débat qui se poursuivra, met en question le maintien du peuplement des campagnes au regard de l’inexorable afflux des populations vers les villes côtières, si l’agriculture reste basée sur l’économie de subsistance au lieu d’évoluer vers un modèle à forte valeur ajoutée. L’Objectif du Millénaire contre l’extrême pauvreté avec sa balise en 2015 est d’une grande complexité même si quelques succès se dessinent. Tous nos partenaires institutionnels « académiques » ont maintenu, parfois même augmenté, leur soutien.

Malheureusement, certains de nos soutiens « corporate », nous ont annoncé des restrictions budgétaires. Nous avons donc été forcé de réduire sensiblement le nombre de nos invités, ce qui a entraîné bien des frustrations parmi les habitués de nos réunions. Parmi les innovations qui allient modernité et économie, les vidéos diffusées sur YouTube et les Tweets ont connu un large écho comme le montre la consultation de notre site.

À notre grand regret, notre dialogue entre responsables israéliens, jordaniens et palestiniens sur les problèmes de l’eau au Moyen-Orient avait dû être suspendu lors de nos sessions à Tunis et à Rabat. Il s’est trouvé qu’une initiative de la diplomatie française nous a permis de reprendre ce propos initié en 2006 à Trieste pour lequel notre connaissance du dossier est largement reconnue. Notre session 2014 aura lieu en Europe, à Lisbonne, du 15 au 17 mai 2014 et ce thème fera donc partie à nouveau du programme régulier.

Enfin, un de nos grands succès, l’octroi d’une bourse de thèse au CERN à un étudiant marocain, a trouvé son aboutissement en mai 2013, lorsque Mohamed Gouighri a été nommé Professeur-Assistant à l’Université d’Agadir. Nous envisageons d’étendre cette possibilité à d’autres pays de la zone MENA et, pour commencer, à des étudiants d’universités palestiniennes.

Robert Klapisch, Président de la Fondation

12ème Conférence Partager le Savoir

Genève, Suisse, 7 - 8 juin 2019

Vidéos et photos